DAYDREAM / Quand les 25-30 ans prennent la parole !

J'avais envie de partager avec vous le très joli projet de la Cie Noutique consacré aux 25-30 ans : Daydream.

Depuis avril 2017, la Compagnie Noutique est partie à la rencontre des 25-30 ans. L’installation en présente (pour l’instant !) treize d’entre-eux,  interrogés sur leur parcours de vie, leur réalité au quotidien, leurs rêves et leurs espoirs passés et futurs. 

Le principe ? Des portraits sonores et photographiques installés dans la ville.

Dès que j'ai vu passer des infos au sujet de ce projet, j'ai été curieuse d'en savoir plus. 
Un premier appel aux volontaires a été lancé, j'avais à la fois très envie d'y répondre, et en même temps un peu peur... Ma voix et moi avons une histoire compliquée... Quand je me suis réveillée et que j'ai enfin osé envoyer un mail, il était trop tard.

J'ai malgré tout suivi de près l'évolution du projet, car j'écrivais à l'époque moi aussi au sujet de cette génération en planchant sur mon roman.

Au détour de courses au centre commercial, j'ai écouté deux premiers portraits exposés dans la galerie marchande et j'ai vraiment bien accroché avec le concept. Nous, les 25-30 ans, avions des choses à dire sur la jeunesse, sur l'entrée dans la vie d'adulte, sur l'insertion professionnelle, l'engagement... C'était indéniable !!!

Au mois de janvier, j'ai assisté à un spectacle en lien avec le projet : une installation des portraits, une mise en scène et des morceaux choisis de textes sur cette génération un peu intermédiaire que nous sommes. La soirée m'a particulièrement émue car, évidemment, ayant tout juste 30 ans, je me suis beaucoup retrouvée dans certains propos. Je trouve cela assez fascinant de voir que selon les choix que nous avons pu faire à 20 ans, nos vies 5 ou 10 ans plus tard ouvrent une multitude de possibles. Travail, famille, amours, passions, galères, succès, où en sommes-nous ?  Néanmoins ce n'est pas uniquement une question d'âge : c'est une vraie réflexion sur la place de notre génération dans NOTRE époque. En quoi est-ce différent d'avoir 30 ans en 2018 plutôt qu'en 1990, tiens ?

Je ne vous en dis pas beaucoup plus et je vous laisse découvrir les visages (joliment photographiés par Marie-Clémence David) et les voix de Rudy, Aurélie, Alan, Aurélie, Abdel-Razek, Manon, Julie, Michel, Pauline, Corentin, Sabrina, Déborah, et Cheik en cliquant sur l'image ci-dessous.
Les portraits des daydreamers (Crédit Photo : Marie-Clémence David)

Le hasard (ou les synchronicités ?) fait parfois bien les choses : lors du spectacle, j'ai été tirée au sort pour être la prochaine qui se ferait enregistrer et tirer le portrait !

Les interviews ont commencé, c'est assez stressant / rigolo / émouvant / enrichissant de se retrouver de l'autre côté du miroir...
Je vous dis donc affaire à suivre !

Commentaires

Enregistrer un commentaire